Pourquoi et quand consulter ?


Toute demande est bienvenue, pour venir dire et démêler ce qui fait souffrir.

Les raisons de consulter un psychologue sont propres à chacun et variées. Néanmoins, si je devais essayer de vous proposer une mini synthèse des problématiques principales pour lesquels mes patients consultent, j’évoquerai les choses de la manière suivante :

  • Difficultés personnelles (stress, anxiété, addiction, angoisse, dépression, impulsivité, colère, etc.)
  • Difficultés relationnelles (conjugales, familiales, professionnelles)
  • Evénements de vie douloureux (maladie, deuil, séparation, perte d’un emploi, etc.)
  • Réflexion personnelle (connaissance de soi, réalisation de soi et exploration de son passé)

Faire la démarche d’aller consulter peut représenter un premier pas pour aller mieux : on s’octroie du temps pour soi et un espace de parole qui nous est propre.

L’écoute neutre et bienveillante du psychologue ainsi que son questionnement, soutiennent la parole du patient afin de mettre en mot ce qui ne peut pas se dire. Le psychologue propose de faire des liens entre votre histoire et vos problèmes actuels, pour que vous puissiez apporter du sens à votre vécu. C’est avec ce sens retrouvé que les symptômes peuvent s’atténuer et que vous pourrez mener une vie au plus près de vos désirs. 

Les différents « psys », comment s’y retrouver ?


Résultat de recherche d'images pour "psychologue"

Le psychologue

Un psychologue est un professionnel spécifiquement formé à l’écoute des patients qu’il reçoit garantissant des qualités d’écoute et de thérapie.  Spécialiste des comportements humains et des mécanismes de la pensée, il possède une connaissance approfondie des fonctionnements et dysfonctionnements du psychisme.

Le titre de « psychologue » est protégé par l’État et s’acquiert après l’obtention  d’un master 2 de psychologie, soit 5 années de formation universitaire. Il doit être enregistré auprès des Agences Régionales de Santé de son lieu d’exercice ; ces dernières contrôlent la validité de son diplôme et lui attribuent un numéro ADELI.

Par contre, n’étant pas médecin, il n’effectue aucune prescription médicamenteuse et ne peut émettre de feuille de soins. Ses consultations, thérapies et bilans ne font pas l’objet de remboursement par la sécurité sociale, néanmoins certaines mutuelles proposent un forfait de remboursement à l’année de séances chez le psychologue.

Notons que de plein droit, le psychologue clinicien et le psychiatre peuvent se dire respectivement: Psychologue-psychothérapeute ou Psychiatre-psychothérapeute (Décret du 7 mai 2012).

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin qui, après un cursus général de six ans, s’est spécialisé dans les troubles psychiatriques. Le titre et l’exercice sont protégés par l’État et régulés par l’Ordre des Médecins.

Le psychiatre est le seul « psy » à pouvoir prescrire un traitement médicamenteux lorsque cela s’avère nécessaire (antidépresseur, anxiolytique, etc) et décider ou non d’hospitalisations.

Il peut faire usage de psychothérapies, mais il n’y est pas obligatoirement formé.

Le psychothérapeute 

Cette dénomination n’est pas protégée, du fait qu’il n’y ait pas de diplôme de « psychothérapeute ».  Théoriquement, elle désigne tous les professionnels capables d’effectuer une psychothérapie (psychanalyse, thérapie comportementale et cognitive, hypnose, thérapie systémique, etc.). Avant mai 2010 et le décret d’application de la loi sur l’utilisation du titre de psychothérapeute, n’importe qui pouvait se prévaloir de ce titre. Aujourd’hui, seuls les psychologues cliniciens et les psychiatres sont détenteurs de plein droit du titre de psychothérapeute, tous les autres doivent attester d’une formation telle que définie dans le décret.

Toutefois, il existe une clause dans ce dernier, dénommée clause du grand-père, qui octroie le titre de psychothérapeute à toute personne ayant exercé comme psychothérapeute pendant 5 ans, sans vérification de sa formation ou compétence.

Le psychanalyste

C’est un psychothérapeute qui utilise comme théorie et comme technique la psychanalyse née du travail de Sigmund Freud.

Le psychanalyste s’est soumis à une analyse et s’est engagé à avoir une formation à la psychopathologie, ainsi qu’à continuer de se former au sein d’une école de psychanalyse. Ces dernières sont nombreuses et d’orientations différentes.

Un psychanalyste peut être psychologue ou psychiatre, comme il peut provenir de filières tout à fait différentes

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close